Actualités

05/09/2013 PROFIL > Crédit Manager / Gestion des risques

Le risque de conformité devient la première inquiétude des gestionnaires de patrimoine

En 2013, le risque de conformité (i.e. impact que peut avoir une erreur de gestion entraînant la non-conformité aux lois et règlements en vigueur)  a remplacé le risque de réputation (i.e. impact que peut avoir une erreur de gestion sur l'image d'une organisation), devenant ainsi la première inquiétude des gestionnaires de patrimoine. Ces derniers travaillent pour suivre le rythme, la vitesse d'application et les coûts des changements réglementaires actuels et à venir.
En effet, d'après un rapport du cabinet d'audit et de conseil PwC, les deux critères de gestion des risques dont l'importance va le plus progresser sont : quantifier les risques (+ 28 %) et se concentrer sur la valeur finale apportée aux parties prenantes (+ 25 %). D'après les participants à l'enquête, le risque et la conformité aux réglementations représenteront 7 % de leur chiffre d'affaires annuel au cours des deux prochaines années, contre 5 % aujourd'hui.

Accédez au communiqué de presse et au rapport de PwC