Actualités

24/09/2013 PROFIL > Crédit Manager / Gestion des risques

Entreprises françaises : le coût des violations de données informatiques

D'après la 4e édition de l'étude "Cost of Data Breach" publiée par Symantec Corp et le Ponemon Institute, les coûts liés aux violations de données pour les entreprises françaises ont augmenté de 11 % en 2012 par rapport à 2011.
De plus, selon une étude récente menée par Iron Mountain et PwC, les entreprises hexagonales ne se donnent pas toujours les moyens de faire face à ces risques. En une année, les violations de données constatées par les entreprises auraient augmenté de 50 %. Plus de 9 entreprises sur 10, de plus de 250 employés (93 %), ont été victimes d'une infraction ou d'un vol de données l'an dernier, pouvant représenter des pertes allant jusqu'à 1 million d'euros.  
Selon cette dernière étude cependant, plus des deux tiers (68 %) des sondés estiment qu'une approche responsable de la protection de l'information est essentielle pour la réussite de leur entreprise. Cela semble montrer une prise de conscience de la part des décideurs. Néanmoins, moins de la moitié des entreprises a mis en place une stratégie de gestion des risques pour l'information et contrôle son efficacité. Un des facteurs explicatifs de ce manque de mise en œuvre d'une stratégie de sécurité informatique réside dans une dernière statistique tirée de l'étude : 60 % des entreprises donnent la priorité à la réduction des coûts sur celle des risques.

Accédez à la 4e édition de l'étude "Cost of Data Breach" publiée par Symantec Corp et le Ponemon Institute

Accédez à l'étude PwC et Iron Mountain : Beyond awareness: the growing urgency for data management in the European mid-market