Actualités

06/03/2015 PROFIL > Chef d'entreprise

Chef d'entreprise : préparer votre départ à la retraite de façon optimale

 
La majorité des sondages montrent que les français sont inquiets par rapport à leur pension de  retraite, qu'ils pensent insuffisante pour maintenir un mode de vie correct. Les chefs d'entreprises partagent cette inquiétude car la plupart ne bénéficient pas d'un régime véritablement protecteur.
Certains dispositifs sont mis en place pour leur permettre d'assurer un complément de revenus :
Le Perp,  un produit d'épargne individuel, ouvert à tous, qui permet d'acquérir un droit à percevoir une rente viagère, un blocage de sommes, une déduction du bénéfice imposable des cotisations versée sur le contrat, ainsi qu'un possible déblocage anticipé.
Le Madelin est un produit d'épargne réservé aux travailleurs non salariés (TNS). Le contrat Madelin fonctionne d'une façon similaire au Perf mais se distingue par une déduction fiscale plus importante qui avantage plus les hauts revenus. L'entrepreneur doit fixer le montant qu'il s'engage à verser. Il faut préciser que le TNS doit impérativement être à jour au niveau de ses cotisations aux régimes d'assurance-maladie et vieillesse pour pouvoir bénéficier de ce dispositif.
L'épargne retraite via l'entreprise : les entrepreneurs peuvent aussi bénéficier des régimes de retraite supplémentaires prévus par l'article 39 et l'article 83 du Code général des impôts dans  certaines conditions. Ainsi, les sommes versées par l'entreprise en leur faveur sont admises en déduction du bénéfice pour l'assiette de l'impôt sur le revenu ou de l'impôt sur les sociétés et exonérées des cotisations sociales.
Opposer et conjuguer les dispositifs entre eux : les dirigeants peuvent optimiser leurs différents moyens de placement en les associant et ainsi cumuler leurs différents leviers fiscaux et sociaux.  Il est conseillé à l'épargnant de diversifier ses placements afin d'augmenter son potentiel de performance.
Chaque cas étant unique, il peut être nécessaire de faire appel à un conseiller patrimonial pour sélectionner les supports adéquats, déterminer les modalités d'alimentation et optimiser les sommes restituées.