Actualités

29/11/2013 PROFIL > Acheteur , Crédit Manager / Gestion des risques

Etude : Les risques de corruption et de non-conformité dans les chaînes d'approvisionnement

Selon une étude réalisée par le cabinet d'affaires international Baker & McKenzie, différents risques liés aux fournisseurs ont été identifiés. Plus globalement, plusieurs stratégies de gestion des chaînes d'approvisionnement sont aussi proposées. En effet, lorsqu'une entreprise utilise des tiers pour s'approvisionner, fabriquer, transporter, distribuer ou vendre leurs produits elle s'expose à un certain nombre de risques. C'est pour identifier ces risques afin de les prévenir que 100 cadres dirigeants de multinationales ont été interrogés pour la réalisation de cette étude.
Concernant les marchés émergents qui présentent le plus grand risque, on trouve principalement et respectivement la Chine (40%), l'Inde (30%), l'Afrique (26%), la Russie (22%) et l'Amérique du Sud (21%). La corruption (69%), l'instabilité politique (33%) et le défaut d'application de la réglementation (18%) représentent les trois principaux risques pour ces marchés.
La totalité des répondants déclarent tenir davantage  compte du risque de réputation que des considérations financières dans le choix de leurs fournisseurs et partenaires. Concernant la gestion des chaînes d'approvisionnement ils sont préoccupés par la corruption, la qualité des produits et le risque de non-conformité.